Retourner à la page d'accueil



COMMUNE DE COURPIERE
 
   Courpière est la commune la plus peuplée du Syndicat de la Faye. Mais seulement une partie de sa population est alimentée en eau potable par le Syndicat. En effet, Courpière présente la particularité d'avoir sur son territoire trois services des eaux différents. Ainsi, la commune est alimentée en eau par le S.I.A.E.P. de la Faye, le S.I.A.E.P. Rive Gauche de la Dore et par une régie communale dont elle a gardé la gestion. Cet arrangement vient du fait que la commune de Courpière se situe à cheval sur la rivière de la Dore.

   Ainsi, sur la rive gauche de la Dore, la partie Ouest de la commune, c'est le S.I.A.E.P. Rive Gauche de la Dore qui s'occupe de l'alimentation en eau potable. Ses ressources en eau proviennent de pompages dans la nappe alluviale de l'Allier situés plus à l'Ouest de la commune. Sur la rive droite de la Dore, c'est le Syndicat de la Faye qui est chargé de l'alimentation en eau car ses ressources proviennent de captages situés plus à l'Est de la commune. Enfin, la commune alimente le centre ville à l'aide de captages situés sur les communes de Vollore-Ville et de Vollore-Montagne (voir la carte des communes à la page localisation). Cet agencement n'est pas sans poser de problèmes puisqu'il existe sur la commune trois tarifs d'eau différents et trois qualités d'eau différentes.

   A noter que c'est à partir de la commune de Courpière que le Syndicat de la Faye exporte de l'eau vers la commune d'Escoutoux, et plus exactement au niveau du village de Pailhat.

   La commune de Courpière est adhérente du Parc naturel régional Livradois-Forez.

Un peu d'histoire :

   Les habitants de Courpière se nomment les Courpiérois.

   Des fours de potiers datant du IIème siècle après Jésus Christ ont été retrouvés à l'emplacement de la ville près de l'antique voie romaine Lyon - Clermont-Ferrand - Bordeaux et témoignent d'un long passé à cet endroit.

   L’implantation humaine dans la vallée de la Dore étant difficile à défendre en des temps de guerres, famines et brigandage, la ville va se construire sur une position défensive protégée par une motte castrale, puis par un château fort, le château Morand fortifié de remparts, et les variations du nom de la ville témoignent de son ancienneté : Cospetra en 1031, Cospeira en 1055, C en 1095, Curta-Petre puis Curta Petrae en 1257 et Villa Curtae Petre (cour empierrée, dallée) en 1387. En 1130, l’ordre de Cluny fonde un prieuré de Bénédictines qui agrandissent l’ancienne église carolingienne dont subsiste encore une archivolte datant du IXème siècle. Aux XVème et XVIème siècles, la ville se ceinture de solides remparts, ponctués de tours de garde et percés de cinq portes et Courpière devient « Bonne Ville d’Auvergne » par un décret royal de 1588. Le roi Henri IV accorde à la ville, en 1605, la création de quatre foires par an et d’un marché par semaine, foires et marchés qui se perpétuent tous les mardis et la Foire de la Saint Martin (3ème mardi de novembre) attire toujours de nombreux chalands...

   C'est aux XVIIème et XVIIIème siècles que la ville commencera à s’étendre au-delà des faubourgs, près de la rivière et du pont, extension urbaine qui s’accélérera, au siècle suivant, avec la construction d’un nouveau pont en pierre, de la voie ferrée Le Puy - Thiers et de la route nationale 906 (aujourd'hui une départementale).

   Avec le début de l’industrialisation utilisant la force hydro-électrique de la Dore, et remplaçant les tanneries du Moyen Age, se développeront les scieries, l’exploitation des eaux minérales du Salet et de Layat et se créeront de nombreuses entreprises comme la société Teilhol (1er constructeur automobile à utiliser le moteur diesel) spécialisée dans les automobiles sans permis et les voitures Rodéo et Hoggar, la société Couzon (orfèvrerie), la société Trés Bien (confection), la société Celta (cartonneries)... Courppière fût jadis capitale de la fraise et exportait 200 tonnes de ce fruit en 1960. Cette culture est aujourd’hui abandonnée. Pour la petite histoire, c’est à Courpière que Coco Chanel a passé une partie de son enfance…

   L'église romane Saint Martin de Courpière est le vestige d'un prieuré de bénédictins fondé au XIIe siècle. Cet église donne un bel exemple de l'art roman auvergnat. Dépourvue de déambulatoire, cette église présente un beau chevet trichore. A l'intérieur, on peut observer quelques beaux chapiteaux et une Vierge en majesté du XIIe siècle. Sa façade a été rénovée en 2006 par la mairie.
 
 
Caractéristiques de la commune
 
  Superficie
31,82 km2
 
 
Altitudes

moyenne : 331 m
minimale : 297 m
maximale : 542 m
 
  Population municipale
4 050 (source INSEE 2017)
 
  Densité
127 hab./km2
 
  Arrondissement
Thiers
 
  Canton
Les Monts du Livradois
 
  Maire
Christiane SAMSON
 
 
Intercommunalité

Communauté
de communes
Thiers Dore et Montagne
 
 
Nombre d'habitants
desservis par le réseau du
S.I.A.E.P. de la Faye

600 environ
 
 
Nombre d'abonnés
au S.I.A.E.P. de la Faye
en 2019

406
 
 
Pourcentage
du nombre total d'abonnés au S.I.A.E.P. de la Faye en 2019

11,7 %
 
  Consommation en 2019
30 488 m3
 
 
Pourcentage de la
consommation totale en 2019
sur le S.I.A.E.P. de la Faye

13,0 %
 
  Ouvrages du S.I.A.E.P. de
la Faye sur la commune
réservoir de Roddias
réservoir de Paris-les-Bois
 
  Représentants
au sein du
Conseil Syndical
Bernard PFEIFFER (délégué titulaire)
Marc DELPOSEN (délégué titulaire)
René GOSIO (délégué suppléant)
 
 
Coordonnées
de la
commune
Place de la Cité Administrative
63120 COURPIERE
Tél : 04.73.53.01.21
Fax : 04.73.51.21.55
E-mail : mairie@ville-courpiere.fr
Site internet :
http://www.ville-courpiere.fr/
 
 
Lieux habituels de
prélèvements pour les analyses
des services de l'A.R.S.

Rif Buisson
 
 
 
Dernières analyses réalisées
 
   
 
Photographies de la commune
 
Agrandir l'image
Le bourg de Courpière avec les Monts du Forez en fond
Agrandir l'image
Autre vue du bourg
de Courpière
Agrandir l'image
Maisons à colombage dans le bourg
 
Agrandir l'image
Ruelles
pittoresques
Agrandir l'image
Vieux
bourg
Agrandir l'image
Vue
du bourg
 
Agrandir l'image
Office du tourisme
de Courpière
Agrandir l'image
Château
de la Barge
Agrandir l'image
Château
des Rioux
 
Agrandir l'image
Eglise
Courteserre
Agrandir l'image
Eglise
Saint Joseph
Agrandir l'image
Eglise
Saint Martin
 
Agrandir l'image
Eglise
Saint Martin
Agrandir l'image
Fontaine
dans le bourg
Agrandir l'image
Mairie
de Courpière
 
Agrandir l'image
Manoir
de Bellime
Agrandir l'image
Etang
de Courpière
Agrandir l'image
Parc
de Courpière
 
Agrandir l'image
Portes
de la ville
Agrandir l'image
Tour de la
Donnas
Agrandir l'image
Vue aérienne
du bourg
 

 

© 2020 - Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau Potable de La Faye - 6 rue de l'église - 63930 AUGEROLLES
Tél : 04.73.53.56.53 - Fax : 04.73.53.54.04 - E-mail : siaep.faye@free.fr